SEPRISE

Les appareils de commande de sécurité ne sont pas là que pour faire joli !

Il est des sujets que l’on se passeraient de commenter tant l’aberration est à son paroxysme. Les appareils de commande de sécurité, voila de quoi nous parlons dans cet article et surtout on rappelle qu’ils sont là pour être utilisés en cas de problèmes.

Des salariés ont peur d’actionner les boutons poussoirs et arrêts d’urgence

Nous ne donnerons aucun nom d’entreprises, mais ceux qui travaillent dans des ateliers industriels savent fort bien que ce que nous relatons ci-dessous est un réel problème. D’un côté nous avons le responsable de production qui n’a que pour objectif voir ses indicateurs de performance atteindre un niveau optimal, de l’autre le responsable sécurité qui met tout en œuvre pour réduire les accidents.

Les appareils de commande de sécurité que vous trouverez aujourd’hui (voir sur ce site spécialisé) n’ont strictement plus rien à voir avec les anciens. Ils présentent une fiabilité incroyable, ce sont des appareils dotés d’une technologie éprouvée, mais encore faut-il en informer l’opérateur, le technicien d’une chaine de production ou le manutentionnaire.

appareils de securite

 

En effet, ce sont les personnes qui travaillent tous les jours sur une machine qui sont les premiers concernés sur l’utilisation d’un bouton d’arrêt d’urgence ou un bouton de réarmement.

Le problème, c’est la pression de la productivité quotidienne qui empêche les opérateurs d’actionner un appareil de commande de sécurité en cas d’incident. Ils n’osent pas actionner ces appareils par peur de mettre en péril la performance, ils se sentiraient coupables, même s’il s’agit d’éviter un accident mortel.

C’est pourquoi, les managers, les responsables de production doivent alerter le plus possible sur le devoir de chacun à alerter et à mettre tout en oeuvre pour éviter un accident du travail. Lorsque l’on aura fait comprendre que les appareils de commande de sécurité ne sont pas là que pour faire joli, alors on réduira certainement les accidents sur les chaines automatisées.